Biographie

Née en 1972 à Paris, j'aime les belles romances, celles qui donnent le sourire et qui savent émouvoir… Il s’est passé beaucoup de temps depuis mes premiers écrits d’adolescente, mais aujourd’hui c’est un univers entier que je livre à mes lecteurs. Des romans d’amour inspirés de la vie de tous les jours et tintés de mes propres expériences.
avatar
Sandra GOISLOT
@Sandra_Goislot
1ère de couverture de Screen shot
23 nov. 2023
Note moyenne :
Pas de note
« Des cris et des portes qui claquent, dans un immeuble, c’est fréquent, mais quand votre jeune voisine remonte son col ou détourne le regard lorsque vous la croisez dans l’ascenseur, c’est plus inquiétant. Je suis médecin, et prendre soin des autres c’est en quelque sorte une seconde nature. J’ai compris ce qu’elle tente de cacher et je dois l’aider ».
1ère de couverture de Une berceuse irlandaise
4 oct. 2023
Note moyenne :
Alors que son voyage à moto sur la côte méditerranéenne touche à sa fin, Connie va être enlevée. A coté de sa geôle, un homme, Declan, est lui aussi séquestré. Ni l’un ni l’autre ne savent pourquoi ils sont là. Sans la connaitre, Declan va se sacrifier pour permettre à Connie de retrouver sa liberté. La jeune policière n’entend pas l’abandonner à son triste sort et mettra tout en œuvre pour le retrouver et surtout, découvrir qui est ce mystérieux sauveur qui a réussi à se frayer un chemin vers son cœur.
1ère de couverture de Je sais, maman me l'a dit !
30 mai 2023
Note moyenne :
Pour Raphaël, le quotidien est simple. Policier et ancien militaire, il a échappé au pire et n’attends plus grand-chose de la vie. Célibataire, sans attaches, seule Connie, sa sœur, compte à ses yeux ; elle et sa précieuse liberté. Jusqu’à ce jour où le message d’un fantôme de son passé va tout bouleverser, et lui ouvrir les yeux sur le reste du monde. Devenir papa, la plupart du temps, on a quelques mois pour se faire à l'idée… Raphaël ne les aura pas. Il devra improviser et jouer ce rôle pour lequel il était bien loin d’être préparé, c’est une affaire d’honneur… et une question d’amour !
1ère de couverture de La messagère des anges
22 avr. 2023
Note moyenne :
« Je m’appelle Nathan, je suis entrepreneur et ce soir, j’ai décidé de passer mes dernières heures dans la capitale dans un des quartiers les plus pittoresques de Paris. Les scènes qui s’y jouent sont si décalées de mon quotidien de provincial… Certaines cocasses, d’autres effrayantes, ou pathétiques. Puis, je l’ai vue, fragile et blessée, et j’ai pris une décision… » « Je ne suis plus rien, enfin, je ne suis plus que Lexie, on m’a volé mon âme et mon corps n’est plus qu’un objet qu’on malmène. Chaque minute qui passe me rapproche d’une fin que j’aimerai rapide. Ce dernier à m’embarquer sera peut etre celui qui mettra fin à tout cela »
1ère de couverture de La valse des certitudes
10 mars 2023
Note moyenne :
« Mieux vaut être seule que mal accompagnée » C’est la philosophie de Jessica après qu’elle ait appris la trahison de son compagnon. Il est temps pour elle de reconstruire son avenir ; le sien et celui de son bébé. Mais elle ne sera pas seule, car Mickaël, son ami de toujours et associé, sera là pour l’épauler, comme il l’est depuis qu’ils sont enfants. Une véritable partie de cache-cache va se jouer entre Jessica et Mickaël mêlant humour et tendresse. Elle bousculera leurs certitudes et dévoilera des sentiments qu’ils s’obstinaient à ignorer.
1ère de couverture de Dans le Regard de Gabriel
8 mars 2023
Note moyenne :
Complètement perdu dans les affres de la dépression, et imprégné de traitements lourds, c’est en homme brisé que Gabriel entrera dans cette brasserie. Il n’imagine pas que le destin mettra sur son chemin, Claire, une jeune serveuse, douce et aimable qui, derrière le visage éteint de Gabriel et son élocution difficile, décèlera l’homme qu’il est réellement. Elle l’épaulera, le guidera peu à peu vers le chemin de la guérison, persuadée qu’à force d’amour ils détruiront les chaines qui le retiennent. Jours après jours, ils se dévoileront et les passés enfouis ressurgiront, éclairant d’un nouveau jour l’avenir qu’ils se tissent.
1