Biographie

Alec est né en 1988 dans une contrée perdue dans l’est de la France. Il a grandi entouré de jeux vidéo et de livres de fantasy. Et ces passions l’ont suivi jusqu’à aujourd’hui. Il cumule les livres des Royaumes Oubliés, particulièrement ceux de R.A. Salvator, qui ont déclenché chez lui une curieuse adoration pour les elfes noirs. Il possède aussi une grande partie des sagas de Robin Hobb dont la plume a inspiré ses écrits. Il adore plonger le lecteur dans ses mondes et met un point d’honneur à rendre ses personnages les plus vivants et crédibles possibles. Ayant depuis de nombreuses années l’envie d’écrire, il s’est lancé en 2019. Aimant la diversité, il se lance dans différents types d’histoires, mais en gardant toujours une touche d’imaginaire qui lui est chère. Son premier roman de dark fantasy, Corvus Maledictionem, est sorti chez 404 Éditions à la suite de la victoire d’un concours. Il a par la suite voulu tenter l’autoédition avec La Vertu du Péché, un texte fantasy sur fond de mythologie, co-écrit avec sa femme. Aimant les défis, il a réitéré l’expérience avec Par-delà la mort, une romance fantastique. Son dernier roman, Venari, se situe à la frontière entre le fantastique et l’historique.
avatar
Alec Krynn
@alec-krynn
1ère de couverture de Donovan
4 déc. 2023
Note moyenne :
Pas de note
De retour dans son Texas natal après un an autour du monde, Peter rentre au ranch familial avec appréhension. Retrouver la douceur et la complicité avec sa mère signifie aussi se frotter à la rudesse de son père, qui l’envoie apprendre les ficelles du métier de gestionnaire de la gigantesque propriété auprès de son homme de confiance. Devenu par la force des choses l’apprenti de Donovan, un type rustre qui ne lui fait aucun cadeau, Peter va finir par se découvrir une attirance pour lui qui le poussera dans ses retranchements. Incapable de comprendre ce qui lui arrive, il se rapproche de son supérieur à tel point qu’il finit par hanter la moindre de ses pensées. Et si Donovan pouvait être pour lui autre chose qu’un mentor ? Parviendrait-il à apaiser le fantôme de son passé et, par la même occasion, lui redonner goût à l’amour ?
1ère de couverture de Venari
20 mai 2022
Note moyenne :
J’ignore qui tu es. Pourtant, tu tiens un fragment de mes mémoires entre tes mains. Un éclat de mon existence éternelle. À travers ces pages, le récit de ma malédiction et de son instigateur, ce Dieu futile, cet usurpateur pantagruélique assoiffé de pouvoir. Il m’a tout enlevé, allant jusqu’à me priver de mon humanité sans même que je n’en prenne conscience. Tueur de monstres de mon état, je nourris l’espoir, un jour, d’être celui qui exterminera notre créateur. L’Histoire telle que tu la connais n’est qu’un tissu de mensonges, une douce fable. Sache que mes mémoires renferment une réalité au vitriol, cruelle, sans la moindre concession. Es-tu vraiment prêt à voir ta compréhension de notre univers mis à mal?
1ère de couverture de Par-delà la mort
28 avr. 2021
Note moyenne :
Moi, Sebastian Wayren, je viens de commettre la plus grande des folies. Accablé par le chagrin, j'ai ramené la femme que j'aime d'entre les morts. Ce faisant, j'ai ignoré son souhait de reposer en paix et bafouer toutes les règles instaurées par les Exaltés, une société secrète qui cherche à préserver notre monde. Pour ne rien arranger, mon rituel nécromantique a mal tourné. Elle n'a plus le moindre souvenir de son trépas, ni de notre relation fusionnelle. Enfin, pour noircir encore le tableau, les sinistres Confins grondent et la Cabale s'interroge. Ils sont sur ma piste... Mes actes seront vus par certains comme innommables, car leurs conséquences pourraient mettre en péril l'avenir même de l'humanité. Pour autant, je ne regrette rien. N'auriez-vous pas fait de même à ma place ?
1ère de couverture de Corvus Maledictionem
18 juin 2020
Note moyenne :
Pas de note
Un voyage au coeur de l'enfer ! Dantone est le chef d'une bande de mercenaires à la réputation sulfureuse. Rien ne leur fait peur : assassinats, pillages, viols. Aucun contrat ne semble assez ignoble pour les stopper. Jusqu'à ce qu'un jour, Dantone accepte l'offre pourtant si simple d'un homme encapuchonné : allez visiter une tombe. Le lieu est beau, propre, ensoleillé et la mission a l'air facile. Trop facile même. Alors qu'ils pensent pouvoir rentrer pour demander leur paye, le monde change : la lumière devient ténèbres et les corbeaux s'abattent sur eux. Et, dans l'ombre, une bête ignoble est prête à tout pour les tuer. Et si c'était la mission de trop ? Celle qui les envoie directement dans les Enfers ?
1