Biographie

:-(
Pas de biographie!
Une prochaine fois peut-être?
avatar
Philippe Rimauro
@philippe-rimauro
1ère de couverture de La Sœur égarée ou le râle du monde
3 avr. 2024
Note moyenne :
Pas de note
Une préquelle de « La Perle des confins ». Voilà quinze ans que la Confédération de Keltar a fait main basse sur la Planète d’Émeraude, qu’elle a mis au pas sa démocratie séculaire. Depuis, les attentats n’ont jamais cessé ; une résistance aussi âpre que vaine. Kiya n’était alors qu’une enfant ; une existence bouleversée. Un père assassiné. Une sœur qui prend les armes, qui est traquée et tuée. Devenue adulte, l’orpheline a perdu pied, égarée dans une vie dissolue. Et puis, un hasard, une rencontre. Elle aurait dû le haïr, cet étranger qui vient de Keltar. Pourtant, ils vont s’aimer. Mais tandis qu’elle s’éveille enfin au bonheur, un spectre du passé ressurgit qui la fait s’enfuir – qui fait se lever sur elle l’œil de la Confédération. Un policier fraîchement enrôlé. Un journaliste avide de scoops. Un amant transi. Autant de destinées que Kiya emporte négligemment dans son sillage. Une quête qui la mènera loin de sa planète natale. Très loin. Jusqu’à la fin du monde.
1ère de couverture de La Perle des confins
29 nov. 2022
Note moyenne :
Pas de note
Déjà un vent glacial s'était levé. Sur l'horizon voûté de Desdéra, le soleil n'était plus qu'un mince filet lumineux. — Regarde ! dit Myriana en pointant le ciel. Je redressai la tête. Cela ne dura que quelques secondes, mais un rayon vert magnifique s'était allumé au-dessus du halo orangé. — Le vert, c'est la couleur de l'espoir, oui ? « Et le violet, celle de l'abandon », soupirai-je intérieurement en regardant le disque énorme de Talar qui tapissait le ciel. Sur Desdéra, la petite planète des confins coupée des autres colonies humaines, le monde est à l’agonie. Et Yéelen, plus que quiconque, est une naufragée du Grand Cataclysme qui l’a ravagée. Deux siècles d’une stase impromptue. Un réveil douloureux dans une société devenue inique. Voilà que vacille la jeune révolutionnaire autrefois si implacable. Pourtant, rien ne saurait la faire renoncer à ses rêves de justice et de liberté. Pas même la fin du monde.
1