Biographie

Professeure de yoga, ingénieure et auteure, passionnée par la pleine conscience et la science-fiction, je me questionne sur notre liberté mentale et imagine un avenir plus serein pour l’humanité. Cette interrogation m’a permis de me libérer de la nourriture émotionnelle, de publier le livre Foodfighting aux éditions First, et d’achever trois romans de SF/fantasy qui se déroulent dans un univers basé sur la méditation ainsi que plusieurs nouvelles SFF à paraître.
avatar
Ingrid M
@Ingrid_M
1ère de couverture de Foodfighting
10 oct. 2021
Note moyenne :
Comment gagner le combat et faire la paix avec la nourriture émotionnelle " Me retrouver seule face à mon assiette m'a entraînée à être seule face à moi-même. C'est mon identité entière qui a été transformée. J'ai remplacé la nourriture émotionnelle par de l'amour pour moi. Je me sens libre et heureuse comme jamais auparavant. " Oscillant entre la frustration de la privation et la tentation ou la culpabilité d'avoir " craqué ", L'auteure a longtemps été en proie à un brouhaha mental quotidien et épuisant, et mené un long combat contre contre l'alimentation émotionnelle, qu'elle a appelé " foodfighting ". S'appuyant sur son expérience et l'accompagnement d'une docteure en psychologie, elle partage dans ce livre ce qui lui a permis de remporter cette bataille, et donne les clés pour enfin faire la paix avec la nourriture. Une démarche qui ne nécessite ni sport intense, ni régime contraignant, ni balance, ni médicaments. Simplement un carnet, un peu de temps pour soi et beaucoup d'amour.
1ère de couverture de Un tour du monde, vegan et minimaliste
7 oct. 2021
Note moyenne :
Le 22 juillet 2017, je partais pour le voyage de mes rêves : le tour du monde, en 6 mois, en passant par tous les continents : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Océanie, Asie, Afrique et Europe. J’avais rêvé de le faire depuis mon premier road trip aux Etats-Unis en 2010. Avec le temps se sont ajoutées mes convictions : le véganisme (refus de l’exploitation des animaux sous toutes ses formes), le minimalisme (éviter les achats, ne garder que l’essentiel), l’ouverture à l’Autre. Et des rêves à réaliser : aller au Burning Man, faire de la plongée en Polynésie, du yoga à Bali, voir l’île de Pâques et escalader le Kilimandjaro. Je suis donc partie, avec seulement 9 kg sur le dos (matériel de camping inclus) et bien décidée à refuser toute exploitation animale pendant mon voyage – dans mes activités ou mon assiette. J’ai raconté mon voyage sur un blog, qui a connu pas mal de succès, puis dans ce livre.
1